La doctrine sociale de l’Eglise n’est pas une troisième voie entre l’individualisme libéral et le collectivisme , c’est une orientation idéale qui est ouverte sur la transcendance et centrée sur la vocation surnaturelle de la personne humaine. C’est pourquoi sa dimension eschatologique est essentielle. Le temps se divise entre le chronos  de l’historien et le kairos du prophète. L’historien se fonde sur le passé, le prophète regarde le futur et la vie humaine se déroule selon ces deux dimensions. Il faut vivre dans le présent en s’instruisant du passé et en attendant l’avenir sans pouvoir le connaître .La doctrine sociale de l’Eglise est fondée en effet sur une espérance qui correspond à la recherche du bonheur inscrite au cœur de la nature humaine. Ce bonheur peut prendre plusieurs visages , celui de l’hédonisme et des plaisirs ou celui de l’eudémonisme soucieux d’absolu dans un monde remplis de biens relatifs.

The conference took place on December 7-8, 2011 in St. Thomas Institute of Religious Studies and St. Sophia Museum in Kyiv . It was dedicated to the memory of St. Clement of Rome. 

The conference included two round tables: "On the way to a renewed Christian identity in theology and life" (Dec. 7, Institute of St. Thomas) and "Ethos of Friendship: Testimonies and Ways of Understanting" (St. Sophia Museum), as well as the presentation of the book by father Thierry de Roucy "Christmas. A Mystery."

 
Especially worth seeing are the pictures of Yulia Bozhych (Kharkiv) taken during the guided tour to St. Sophia cathedral.  
 

Photos by: Vyacheslav Gorshkov, Yulia Bozhych, Natalia Bezborodova. 

Search
User login
"Успенские чтения"

banner

banner